Investir en pinel en immobilier, c'est risqué ?

Investir en Pinel
Photo Investir en Pinel en immobilier, c'est risqué ?

En investissant, on place son argent et on se constitue un patrimoine. Mais tout investissement comporte des risques et des avantages et la loi Pinel ne déroge pas à cette règle.

Investir en Pinel : tenir compte des risques

Après le constat d'une « crise de logement en France », le dispositif Pinel a pour vocation d'inciter les particuliers à investir dans l'immobilier neuf ou en cours de finition. Si le nouvel acquéreur loue son bien comme résidence principale pendant 6, 9 ou 12 ans, on lui offre une réduction de l'impôt sur le revenu de 12 %, de 18 % ou de 21 % du capital investi. Prenons un cas concret. Si un particulier investit 120 000 €, il peut réduire son impôt sur le revenu de :

  • 14 400 € (1200 € par an) sur 6 ans
  • 21 600 (1 800€ par an) sur 9 ans
  • 25 200 sur 12 ans (2 100 € par an)

Sous cet angle, investir en Pinel immobilier ne représente que des avantages. Pourtant, cette initiative de l'État incite certains professionnels en quête de marché à abuser de la confiance des particuliers qui veulent épargner dans l'immobilier, un secteur réputé sans risque. En plus d'avoir un conseiller intègre, il faut savoir tenir compte d'un aspect avant de prendre une décision : il y a des conditions pour pouvoir bénéficier de ce dispositif.

D'une part, le logement doit satisfaire des normes de performance énergétique. Ainsi, il doit être labellisé Bâtiment Basse Consommation (BBC) ou respectant la RT 2012. D'autre part, il faut investir dans des zones géographiques où les demandes de logements locatifs sont les plus importantes. Ces zones sont déjà identifiées.

Se faire accompagner par un professionnel

À la lumière de ces avantages et de ces conditions, on serait immédiatement tenté d'investir dans l'immobilier neuf afin de bénéficier du dispositif Pinel. Cependant, il ne suffit pas de satisfaire les conditions d'éligibilité pour rentabiliser son investissement, il faut que le projet soit viable. Dans cette perspective, identifier les éventuelles locataires en analysant la demande est un préalable. Le contexte social et la fluctuation du marché ne facilitent pas cette tâche. Pourtant, cette étape est nécessaire pour peaufiner un projet immobilier en déterminant le loyer convenable pour que son bien trouve preneur.

En ce qui concerne l'investissement dans une Vente en l'état futur (Vefa) ou en cours de finition, les risques sont encore plus grands. L'investisseur est souvent ébloui par le visuel des flyers associé à un coût abordable et un délai d'exécution des travaux assez court, alors que la solidité financière du projet laisse à désirer et certains promoteurs sont incapables de faire face aux imprévus comme les aléas climatiques.

Un agent ou un promoteur appliqué effectue des études en amont avant de formuler une offre et de proposer un bien ou un projet à un particulier qui veut investir dans l'immobilier. S'enquérir de la réputation du professionnel et bien étudier les offres sont la moindre des choses afin d'investir sans risque dans le secteur de l'immobilier. Vous avez la possibilité d'engager la société Sofibus de Frédéric Hottinger pour cette tâche. Ainsi, pour écarter tout risque pour un investissement qui pourrait faire office d'épargne, le recours à des professionnels dans l'immobilier comme Frédéric Hottinger constitue un atout majeur.